Vous êtes ici : accueil >> centre de sauvegarde >> visite virtuelle

Visite virtuelle du Centre de Sauvegarde

=

Suivez les !

Nous avons détaillé le parcours de 3 cas assez représentatifs du travail effectué au quotidien au Centre de Sauvegarde.

Notice

Promenez votre souris

De nombreux liens sont actifs

Lexique

Fiche d'accueil

Cette fiche est remplie à l'accueil de l'animal.
Elle comporte de nombreux renseignements afin d'indentifier notre nouveau pensionnaire

> espèce / âge / sexe / n° de bague ou nom attribué

Elle comporte également des renseignements succeptibles d'orienter les soins

> état de l'animal / traitements avant acheminement ...

Fiche de suivi

Cette fiche est mise en place immédiatement après le premier examen. Elle va suivre l'animal tout au long de son parcours au Centre.
Y sera consigné

  • Son poids
  • La quantité de nourriture donnée
  • Les soins et médicaments administrés
  • Toutes les observations
Taquet de lâcher

Ultime structure utilisée pour la réhabilitation, elle permet un lâcher en douceur.
Les animaux y sont placés lorsqu'ils sont prêts à regagner la vie sauvage. Ils y séjournent quelques jours, tout accès au dehors fermé, ayant de l'eau et de la nourriture à disposition. Ils intègrent ainsi ce lieu comme une source potentielle de subsistance.
Enfin, le taquet est ouvert, laissant la possibilité à ses habitants de le quitter, mais également d'y revenir, si ils n'arrivent pas dans les premiers temps à trouver leur nourriture seuls.

Plan général

Shéma du Centre de Sauvegarde du CHENE

N.B.Les pièces de vie et de rangement ne sont pas détaillées.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • + Lâchers

icone Plan détaillé

iconeSalle Info

Centre de Sauvegarde / Plan de la Salle Info

icone icone icone
icone
Etape 1

Les animaux sont accueillis.
Une Fiche d'accueil* est remplie qui détaille

  • N° fiche
  • Date accueil
  • Espèce/Age/Sexe
  • Nom/Adresse découvreur

Cette pièce rempli 2 fonctions

1 - Centre de Sauvegarde > Accueil des animaux
L'animal est identifié, des renseignements sont pris auprès de la personne qui l'apporte, le tout est consigné sur une Fiche d'accueil*.

2 - Musée de la Nature > Salle Info
Présentation et visibilité du travail effectué au Centre (films / caméra branchée sur la piscine phoque / cloison vitrée donnant sur la nurserie oiseaux / machine à laver les oiseaux).

iconeCette salle est la seule et unique salle du Centre à être accessible au public.

LEGENDE

a- Fiche d'accueil*
b- Cloison vitrée donnant sur la Salle de lavage / Nurserie oiseaux
c- Cloison vitrée donnant sur le couloir des box
d- Machine à laver les oiseaux (en expo)
e- Télévisions (caméras branchées sur Volière tunnel et Piscine phoques / diffusion de films)

icone Plan détaillé

iconeSalle de soins

Centre de Sauvegarde / Plan de la Salle de soins

icone icone
icone
Etape 2

Les animaux sont auscultés, pesés, un diagnostique est posé. Une fiche de suivi* est mise en route.

A Sa blessure est immobilisée, un pansement peut suffire, parfois une opération (extraction de projectiles, pose de broches, ...) est nécessaire.

C Si la présence de tiques est observée, on les retire.

Dans cette pièce, les animaux sont auscultés après leur arrivée.
En fonction de la pathologie (traumatisme, maladie, parasitisme, ...), les premiers soins sont effectués.

Il y a dans cette salle une armoire à pharmacie fermée à clef (produits à manipuler sous autorité).
C'est également là que sont effectuées les coprologies (analyse des crottes à l'aide d'un microscope).

> Diaporama

icone Plan détaillé

iconeCouloir des box

Centre de Sauvegarde / Plan du couloir des box

icone
icone
Etapes 2

L'oiseau est placé durant 5 jours, temps du protocole "Soins aux oiseaux mazoutés".
Il est alors réhydraté, gavé (s'il ne mange pas seul), sa prise de poids est surveillée. Il reçoit également des traitements, pansement gastrique et intestinal, anti-anémique et hépato-régulateur en injection.

Etapes 4

Il est placé (après avoir été lavé > cf Etape 3) dans le séchoir.

Cet espace est destiné à accueillir les moyens et gros oiseaux qui ne peuvent décoller sans piste.
Du fait de la flexibilité du matériel, il est possible d'y placer d'autres animaux, car la taille des box peut être adaptée en fonction de la place requise.

LEGENDE

a- Séchoir à oiseaux

> Diaporama

icone Plan détaillé

iconeSalle de lavage / Nurserie oiseaux

Centre de Sauvegarde / Plan de la salle de lavage - nurserie oiseaux

icone
icone
Etape 3

L'oiseau est lavé à l'aide d'un shampoing spécial, le plus souvent à la main, puis rinçé à la machine.

Note Pour la lavage, les soigneurs utilisent la machine uniquement en cas de forte pollution. Le flux d'oiseaux impose une cadence soutenue que seule la machine peut assurer.

Cette pièce rempli 2 fonctions

1 - Hiver > Salle de lavage
Elle est composée de 2 postes de lavages manuels et d'un poste de lavage automatique (machine à laver les oiseaux).

2 - Eté > Nurserie oiseaux
Cette salle est composée de larges plans de travail afin de disposer les nombreux cartons et cages qui vont accueillir quantité de jeunes passereaux à la belle saison (moineaux, grives, hirondelles, martinets, rouge-gorges, mésanges...)
Les nourissages ont lieu toutes les heures.

LEGENDE

a- Postes de lavage manuel
b- Machine à laver les oiseaux

> Diaporama

icone Plan détaillé

iconePiscine carrée

Centre de Sauvegarde / Plan de la piscine carrée

icone
icone
Etapes 5

L'oiseau est mis en piscine et est observé. Son plumage doit retrouver son imperméabilité, sinon il risque l'hypothermie.
Auquel cas il est rentré le temps nécessaire.

Cette piscine (5mx7m) accueille principalement les oiseaux d'eau. Elle est utilisée en cas de pollution, car sa surface permet de contenir un grand nombre d'individus.

Elle peut également accueillir des phoques lorsque le Centre est saturé. Cependant, l'absence de plage empêche la pratique du force-feeding ou l'administration de soins et il est difficile de sortir les phoques de l'eau du fait des parois abruptes. Aussi, les phoques qui y sont placés doivent être autonomes, ayant uniquement besoin d'engraisser et de se muscler.

> Diaporama

icone Plan détaillé

iconeQuarantaine phoques

Centre de Sauvegarde / Plan de la quarantaine phoques

La quarantaine se compose de 3 pièces du fait de mesures d'hygiène drastiques.

a - Un sas où on effectue les changements de tenues pour protéger le personnel ainsi que les animaux. Le personnel soignant se déshabille (sous-vêtemenents), enfile une tenue propre en coton (usage unique) et se lave les mains.

b - Une cuisine pour la préparation de la nourriture (bouillie de poisson, réhydratant).

c - 5 boxes La protection individuelle est enfilée à l'entrée. Elle est composée d’une combinaison, d’un masque, d’une charlotte, d’une paire de gants et d’une paire de bottes qui resteront, à la sortie du personnel, dans cette salle.

Les soins aux phoques > En savoir +

> Diaporama

icone Plan détaillé

iconeNurserie mammifères

Centre de Sauvegarde / Plan de la nurserie mammifères

icone
icone
Etapes 3

Le bébé hérisson est placé dans un curver qui est nettoyé tous les jours. Il est nourrt au biberon plusieurs fois par jour jusqu'au sevrage qui se fait par étape. Son poids est surveillé de près.

Etapes 4

Notre hérisson est désormais sevré. Son espace de vie s'aggrandit, il évolue désormais dans un box d'1 m2. Il a droit à un repas par jour composé de croquettes et pâtée pour chat, de pâtée insectivore et de fruits.

La nurserie mammifères est dédiée aux jeunes de petits mammifères : hérissons, lapins, lièvres, blaireautins, renardeaux, écureuils, ...

Réunir des animaux dont les soins nécessitent l'accomplissement de gestes identiques permet une plus grande efficacité. Par mesure d'hygiène, le matériel utilisé pour chaque animal est personnalisé, cela évite les contaminations.

> Diaporama

icone Plan détaillé

iconeAnimalerie

Centre de Sauvegarde / Plan de l'animalerie

icone
icone
Etapes 3

L'oiseau reçoit des soins quotidiens. Les soigneurs vérifient qu'il se nourrit seul et contrôlent sa prise de poids.

Cette pièce accueille tous les animaux dont la réhabilitation nécessite des soins rapprochés et un suivi au quotidien.
Une armoire à pharmacie, contenant des médicaments à usage courant, équipe cette salle.

> Diaporama

icone Plan détaillé

iconeCuisine / Chambre de congélation

Centre de Sauvegarde / Plan de la cuisine - chambre de congélation

a - Cuisine
C'est là que s'effectue la préparation de la nourriture des animaux accueillis au Centre.

b - Chambre de congélation
Y est stockée la nourriture carnée (poisson / viande).

> Diaporama

icone Plan détaillé

iconeVolières de contention

Centre de Sauvegarde / Plan des volières de contention

icone
icone
Etapes 4

L'oiseau est nourri et pesé.
Suivant les observations, les soins sont adaptés.

Ces volières (x12) ont des murs fermés, on dit qu'elles sont pleines.
La surface au sol est de 5mx3m, le toit se compose d'1/3 tôle et 2/3 filet. Le sol est en herbe et des branches perchoirs occupent l'espace.

Elles accueillent des oiseaux qui se nourrissent seuls et ayant un poids de forme, ils peuvent y effectuer de petits exercices.
Les oiseaux sont observés et nourris tous les jours.

LEGENDE

a- Tâquet de lâcher*

> Diaporama

icone Plan détaillé

iconeVolières colombidés

Centre de Sauvegarde / Plan des volières colombidés

Ces volières ont des parois en filet qui permettent d'accueillir des oiseaux qui, parce qu'ils stressent, se jettent contre les parois (ex : Pigeon ramier).

> Diaporama

icone Plan détaillé

iconeTaquet rapaces

Centre de Sauvegarde / Plan du taquet rapaces

Ce taquet de lâcher* a une surface au sol de 6mx6m, le toit est un filet escamotable, le sol est en herbe, des perchoirs, un nichoir et des arbustes composent l'espace.

Il accueille certains rapaces : Chouettes hulottes, Faucons crécerelles.

> L'histoire complète de 2 jeunes chouettes hulottes

> Diaporama

icone Plan détaillé

iconeEnclos petits mammifères

Centre de Sauvegarde / Plan des enclos petits mammifères

icone
icone
Etapes 5

En fonction de son poids et de la saison, le hérisson est placé à l'extérieur, en enclos.
Ils est pesé 2x/sem, pour limiter les manipulations. A cette occasion on vérifie que tout va bien.
Les enclos peuvent contenir jusqu'à 2 hérissons. Il y a de l'herbe au sol, des plantes et un gîte (dans la nature, les hérissons se construisent des nids pour s'abriter et dormir).

Ces enclos accueillent principalement des hérissons et des lapins, ils sont également adaptés pour accueillir des écureuils.

Ils sont de taille variable, le sol peut-être en béton ou en herbe. des aménagements sont installés suivant les espèces accueillies.

> L'histoire complète d'1 portée de bébés lapins

> Diaporama

icone Plan détaillé

iconeVolières bassin

Centre de Sauvegarde / Plan des volières bassin

icone
icone
Etapes 5

L'oiseau est mis en piscine et est observé. Son plumage doit retrouver son imperméabilité, sinon il risque l'hypothermie.
Auquel cas il est rentré le temps nécessaire.

Elles accueillent les oiseaux d'eau, peuvent servir à la réhabilitation des oiseaux mazoutés et sont surtout utilisées pour l'élevage des jeunes goélands.
Elles peuvent également accueillir des phoques, en cas de saturation.

Les cloisons sont en filet, le toit est en tôle. La surface au sol de 4mx8m est divisée en deux parties et permet une grande polyvalence.

1 - Terre battue
Elle représente 50% de la surface. Un sol en ciment abîmerait les pattes des oiseaux.

2 - Bassins d'eau
Les bassins en résine sont filtrés, des cloisons amovibles peuvent être installées afin d'empêcher l'accès à l'eau.

> L'histoire complète d'1 jeune Goéland argenté

> Diaporama

icone Plan détaillé

iconeVolière tunnel

Centre de Sauvegarde / Plan de la volière tunnel

icone
icone
Etapes 5

L'oiseau peut se dégourdir les ailes et travailler sa musculature.

Cette volière toute en longueur est utile pour tester le vol des oiseaux.
Elle permet, également, à nos pensionnaires restés longtemps immobilisés, de se rééduquer en travaillant leur musculature.
Le sol est en herbe et des perchoirs sont disposés permettant aux oiseaux d'effectuer des allées et venues.

> Diaporama

icone Plan détaillé

iconePiscine tunnel

Centre de Sauvegarde / Plan de la piscine tunnel

Elle est utilisée essentiellement pour l'élevage des phoques.
Elle peut également servir à l'accueil d'oiseaux d'eau.

De nouveau, cette structure permet une grande polyvalence.
La piscine, de 3mx10m , comporte des plages, indispensables aux soins et diverses manipulations (gavage). Egalement l'accès à l'eau est en pente douce, idéale pour faire sortir les animaux hors de l'eau.
Des cloisons ammovibles peuvent être installées pour contenir les pensionnaires dans un espace déterminé.
Un vaste espace herbé entoure cette piscine, permettant à certains oiseaux (canards, cygnes) de se déplacer sur un sol souple et de manger l'herbe.

> Diaporama

> Vidéo

icone Plan détaillé

iconeTaquets passereaux

Centre de Sauvegarde / Plan des taquets passereaux

Ce sont des petites structures, type cage en bois et filet, dont le pan de devant est amovible, permettant ainsi la libération des pensionnaires le moment venu.

> Diaporama

icone Plan détaillé

iconeEnclos particulier de Pain d'épice

Centre de Sauvegarde / Enclos particulier de Pain d'épice

Pain d'épice, arrivé le 25-05-05 , est un chevreuil ayant une patte en moins, celle-ci ayant été fauchée, cause de son accueil.
Malgré son handicap, il a trouvé une place chez nous. Il sert d'animal pilote pour l'élevage des faons de chevreuil.
Il est également devenu la mascotte des benévoles.

En savoir + sur Pain d'épice

icone Bonus

iconeLâchers

Lâchers©Alain Beaufils

icone icone icone
icone
Etape 6

A Notre oiseau est lâché lorsque son vol est parfait et qu'il a atteint son poids de forme.

B Lorsque notre oiseau est étanche et qu'il a atteint le poids idéal, il est alors relâché sur le littoral.
> Oiseaux mazoutés
> Pèlerin mazouté

C Notre hérisson est lâché en fonction de son poids et de la saison.
Il est relâché en taquet*.

Les lâchers sont des moments privilégiés et très satisfaisants. Rendre la liberté à des animaux qui étaient condamnés est l'aboutissement de nombreux efforts et sacrifices.

Ceci ne pourrait se faire sans l'engagement des nombreux acteurs : soigneurs, bénévoles, stagiaires, financeurs, adhérents, parrains et marraines, sans oublier tous ceux qui font l'effort de nous apporter les animaux en détresse qu'ils trouvent.

> Diaporama