Parrainer

Vous recevrez des nouvelles de votre filleul
En parrainant un phoque, vous contribuez au sauvetage de tous les animaux du Centre

Carte de présence

Pour situer les colonies de Phoques veaux-marins et de Phoques gris de la Manche

Le suivi des phoques

Durant 3 années, nous avons équipé certains de nos ex-pensionnaires d'une balise Argos
Vous pouvez consulter le résultat de l'étude

Vous êtes ici : accueil >> centre de sauvegarde >> soins aux phoques

Soins aux Phoques veaux-marins

  • Un peu d'histoire
  • Le protocole
  • Les locaux
  • Les Phoques gris

Sommaire

Dans quel contexte oeuvrons-nous ?

A la fin du 19ème siècle l'espèce, chassée pour sa fourrure, sa graisse et sa viande, compte quelques centaines d'individus.
Du fait d'une chasse plus importante, de méthodes de pêche plus intensives et de la modification des chenaux au bord desquels les animaux avaient leurs reposoirs, les phoques veaux-marins ont failli disparaître de nos côtes.
Entre 1930 et 1970 les données d'observation sont occasionnelles.

En 1972 la chasse est interdite, puis en 1979 l'espèce est classée en annexe III de la convention de Berne, relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe.

Depuis, peu à peu, l'espèce reconquiert les côtes du nord de la France. Des animaux provenant des populations voisines, comme l’Angleterre et les Pays-Bas, se joignent à eux et agrandissent les colonies.

Depuis 1992 la surveillance d’une petite colonie de la Baie de Somme a permis de constater la reprise d’une reproduction régulière.

> Voir la carte de présence des phoques


Sources
Les mammifère sauvages de Normandie Statut et répartition - GMN (Groupe Mammalogique Normand) - 2004
Suivi des effectifs de phoques en baie de Somme - Picardie Nature - 2008
Fiche mammifères éditée par le MEEDDAT - 1999

Remonter

Avant l'année 2000

Avant l'année 2000 le CHENE a accueilli plusieurs phoques, Phoques veaux-marins, Phoques gris, même un Phoque marbré.
Certains ont pu être sauvés, d'autres pas. Beaucoup ont été transférés à la Zeehondencrèche.

> Historique de l'association

En 1989, la Zeehondencrèche prévoyant qu'elle pourrait être débordée forme Alain Beaufils au cours d'un stage d'une semaine.

Remonter

2000, l'année du tournant

C'est en 2000 qu'Alain forme Sophie Hebert.

Celle-ci, en contact avec la Zeehondencrèche, met en place le protocole phoque pour l'accueil des bébés et des jeunes. C'est à ce moment que le Centre accueille Delphine, âgée de quelques jours.

Delphine sera sauvée et relâchée au Hourdel le 3 Octobre.

Remonter

Sommaire

L'accueil

La plupart des phoques échoués sont récupérés par les différentes associations affiliées au réseau échouage, RNE ou par les pompiers.

A l’accueil, l’animal est examiné pour établir un diagnostic ( prise de la température, pesée, état de déshydratation, examen du corps pour les fractures ou les plaies, les yeux, etc.).

La quarantaine

Il est ensuite placé en quarantaine où il est réhydraté par intubation. On lui administre par la suite une bouillie de poisson plus facile à assimiler que les poissons entiers.

L’utilisation d’un lait artificiel pour mammifères marins fabriqué par les Américains a été abandonnée car les animaux avaient de gros problèmes pour le digérer.

Les repas sont distribués toutes les 4 heures, à raison de 5 par jour. Les doses sont progressivement augmentées tout en diminuant peu à peu la fréquence des nourrissages.

Ensuite, les poissons entiers sont donnés en ‘force-feeding’ en alternance avec la bouillie.

Les poissons sont enfoncés de force la tête la première dans la gueule de l’animal (on force l’animal a ouvrir la gueule, mais au contact du poisson il déglutit seul).

Dès qu’ils sont déglutis correctement par le phoque, ce dernier est mis en piscine.

icone Remonter

La mise à l'eau

Les premiers bains durent entre 30 mn et 1h par jour car, assez vite, l'animal tremble de froid.
La durée est progressivement allongée, en fonction du comportement du phoque.

Au cours de cette période, il est sollicité jusqu’à ce qu’il mange seul.

Une fois l’animal apte à se nourrir, il suffira d’attendre qu’il engraisse pour qu’il atteigne un poids de lâcher d’environ 40 kg.

Diaporama

icone Remonter

Les locaux destinés aux phoques sont indépendants du reste du centre.

Sommaire

La quarantaine

Un sas où on effectue les changements de tenue afin de protéger le personnel ainsi que les animaux
La protection individuelle pour le personnel est composée d’une tenue en coton, d’une combinaison, d’un masque, d’une charlotte, d’une paire de gants et d’une paire de bottes

une cuisine pour la préparation de la nourriture

5 box

Remonter

Les piscines extérieures

La piscine tunnel : 3m x 10m

Cette piscine est entourée d'une vaste plage en ciment adaptée aux soins et nourrissage.

La piscine carrée : 5m x 7m

Cette piscine est utilisée principalement pour accueillir des oiseaux d'eau. L'absence de plage empêche de pratiquer des soins dans de bonnes conditions.


Remonter

En travaux !